DYS MOI TOUT
  logo-dys-moi-tout

Voyage au long cours

Partage d'expérience de notre parcours


LYCEE : Seconde



ARTHUS : CHANGEMENT DE RYTHME


Un début tendu

Artus intègre une seconde générale. Sa reconnaissance à la MDPH a permis de nous assurer un lycée à taille humaine proche de la maison.

La première réunion pour le plan personnalisé est tendue. Le directeur se montre agressif avec l’enseignante référente. Heureusement, l’orthophoniste qui le suit et la professeure d’art plastique et de photographie prennent la défense de notre adolescent. Le ton de la réunion va ainsi progressivement se détendre.

Les années suivantes, nous remarquons que le lycée multiplie les PPS. Nous nous demandons si les établissements accueillants les enfants reconnus par la MDPH n’obtiennent pas des budgets. L’accueil n’est plus le même.



BENJAMIN : LYCEE PRO


Un accueil très perfectible

Le benjamin bifurque vers un lycée professionnel dans la filière Système Informatique Numérique. Le premier PPS est houleux. La directrice est irritée de se voir imposer des élèves handicapés sortant de classe ULIS. Pour elle, ces enfants n’ont rien à faire dans un lycée professionnel et auraient dû être orientés en CAP.

La maman sort de ses gongs et rétorque qu’il est anormal de vouloir se débarrasser ainsi d’un enfant. Certes, notre adolescent ne s’est pas montré très sérieux en ce début d’année, mais cela ne donne pas le droit d’être aussi agressive envers lui. Le médecin scolaire et l’orthophoniste (une fois de plus) viendront à son secours. Le premier pour reprocher aux enseignants de ne pas avoir suivi ses préconisations qui avaient valeur de prescription médicale et le second pour confirmer les capacités de son patient à suivre un tel cursus.

Le message est clair pour notre loustic, il devra sérieusement se mettre au travail. De retour à la maison, la maman fatiguée met un genou à terre. Le dossier de nos dys commence à être lourd à porter. Mais elle continuera à suivre et soutenir nos adolescents pour qu’ils restent jusqu’au baccalauréat dans une filière scolaire.



Dans l’attente de la finalisation des textes, voici un court bilan de cette période.

Au final

Arthus décide de redoubler sa première pour mieux maîtriser les matières scientifiques. Il souhaite aborder la dernière année sereinement et se consacrer pleinement aux programmes de la terminale. Nous ignorons si sa stratégie fut pertinente. Néanmoins, il obtiendra son BAC Scientifique l’année suivante.

Benjamin décroche son BAC Pro en frisant comme son frère la mention assez bien. Il avait les moyens de mieux faire, mais son investissement n'était pas optimal. Il a choisi de poursuivre ses études dans l’informatique en BTS.

L'épreuve du BAC est enfin franchie. Elle nous a demandé beaucoup d'énergie, mais le résultat est là. Nous sommes soulagés et très heureux pour eux.



Guide

Nous avons découvert (trop tard pour nos trolls) un très bon document : Guide de survie de l'élève dys au lycée. Il s'adresse aux lycéens dys, mais également aux parents d'enfants dys. Les informations et conseils de cette enseignante sont nombreux et judicieux. Nous ne pouvons que recommander sa lecture et la consultation de son site.


Document PDF : Guide de survie de l'élève dys au lycée - Celia Guerrieri - 2011-2016

celia guerrieri demain

Lien : pour les élèves dys et leurs enseignants et enseignantes

Adapter et s'adapter, connaître les troubles dys. Pour les élèves dys en lycée et pour les enseignants et enseignantes du secondaire confrontés à des élèves dys. Présentations des troubles : schémas et diaporamas pour découvrir les troubles dys en quelques images.