header-g
header-m
header-d

LIVRE AUDIO

livre De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur sa tête

Une aide à la lecture

Pour pallier les difficultés de lecture de notre dernier, nous lui lisions à voix haute des livres. Parfois, nous lui demandions de prendre le relais pour un petit chapitre puis, nous en discutions avec lui. Cela nous permettait de nous assurer qu'il avait bien compris l'histoire. En effet, souvent à partir d'un contre-sens, il construisait un autre récit.

Au collège, la lecture d'œuvres complètes devient obligatoire. Le livre terminé, l'enfant doit rendre une fiche, faire un petit résumé ou répondre à un devoir sur table. Or, la lecture de ces livres rebute et décourage souvent un dyslexique. De plus, les ouvrages imposés sont jugés peu exaltants par certains enfants.

Un pas vers l'autonomie

De notre côté, nous n'avions pas toujours le temps ou la patience de l'accompagner dans ses lectures scolaires. Nous souhaitions également voir notre enfant gagner en autonomie. Lors d'un colloque sur les enfants dyslexiques, les livres audio furent largement conseillés aux parents. Le texte est lu par un acteur ou l'auteur du roman. L'intonation donnée par le professionnel enrichit le récit. L'enfant suit avec son livre sans avoir la fatigue du décryptage de l'écrit. Il accède directement au sens et devient plus autonome.

Cependant, en le laissant seul avec son CD audio, nous ne pouvions pas garantir que notre enfant suivait bien les textes en même temps que l'orateur. Parfois, il se consacrait uniquement à l'écoute du récit sans se préoccuper du texte. Souvent, Il prétextait que lire était certes fatiguant, mais qu'écouter et lire en même temps n'étaient pas si simple, qu'il avait du mal à faire ces deux activités simultanément. Alors, pour nous assurer de la qualité de son écoute, nous lui posions des questions sur le roman étudié. Il faisait une fiche de lecture ou relisait certains passages. Le résultat était toujours très positif.

Les livres audio possèdent un autre atout : celui d'enrichir le vocabulaire des enfants dyslexiques. A l'adolescence, les dyslexiques ont un vocabulaire plus pauvre que les normo-lecteurs. L'écart entre ces deux groupes se creuse.

Travailler autrement

Un dyslexique au fil du temps aura tendance à se décourager, et les parents à se relâcher. L'enfant dyslexique ne croit plus vraiment en la valeur du travail, de la persévérance. Les résultats n'étant pas toujours à la hauteur de ses efforts, l'abandon, le renoncement sont souvent argumentés. Le lâcher prise est vite exploité. Alors, parents, il faut ne pas appuyer « là où cela fait mal », mais trouver d'autres chemins, d'autres aides pour reprendre le travail doucement avec eux. Les livres audio font partie de ces tuteurs dont nous pouvons nous servir pour avancer autrement.

Evolution

La généralisation des livres numériques (ebook) et des tablettes est une bonne nouvelle pour les dyslexiques. Avec ce support, leur attention est améliorée entre autre par une largeur d'écran plus étroite qu'un livre. La concentration plus soutenue facilite la lecture d'un ouvrage.

Retour

Quelques livres audio "lus" par notre enfant

livre De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur sa tête livre De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur sa tête livre De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur sa tête livre De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur sa tête

© Dys moi tout . Mentions légales . Plan du site